La stratégie payante de l’iPhone

l’iPhone

C’est le “gadget” technologique le plus attendu de l’année : l’iPhone, le premier téléphone mobile d’Apple, a été lancé ce vendredi 29 juin, aux Etats-Unis. Pour les Européens, il faudra attendre au mieux la fin de l’année.

L’objet, commercialisé à partir de 500 dollars (sans compter l’abonnement mensuel), sera distribué exclusivement par l’opérateur américain de télécommunications AT&T. Il sera, tout à la fois, un iPod vidéo (le baladeur numérique d’Apple), un téléphone et un terminal Internet.

La stratégie payante de l’iPhone

Depuis l’annonce de son lancement, début 2007, le “buzz” n’a cessé d’enfler, habillement entretenu par Apple qui a distillé les informations au compte-gouttes. Quelques flashs publicitaires à la télévision, une vidéo sur le site Internet d’Apple, une poignée de journalistes invités à tester l’objet… En ligne, les fans de la marque glosent depuis des mois sur les supposées qualités de l’iPhone. Certains campaient depuis le début de la semaine devant le magasin Apple de la Cinquième Avenue, à New York, pour être sûrs d’en être quand ont commencé les ventes, à partir de 18 heures vendredi soir.

En Bourse, l’action Apple a profité de la rumeur. Elle a gagné plus de 40% depuis janvier, faisant passer la capitalisation boursière du groupe californien au-dessus de 100 milliards de dollars (105,4 milliards de dollars, soit 78,3 milliards d’euros, mercredi à la clôture de Wall Street).

Quelques photos de l’objet tant convoité :