Photoquai, regards du monde

regards du monde

Une nouvelle biennale est née, Photoquai ! Pour faire le pendant au Mois de la Photo à Paris qui égaye tous les deux ans la capitale, le musée du Quai Branly a décidé de créer un événement regroupant des œuvres de créateurs (le plus souvent peu connus) du monde entier. La biennale vient de lancer sa première édition, en partenariat avec une dizaine d’institutions culturelles.

Cette manifestation a pour but de révéler au public parisien et international les images de photographes et d’artistes venus du monde entier et mettra en lumière les zones géographiques concernées par le musée, à savoir l’Afrique, l’Asie, les Amériques et l’Océanie, offrant ainsi des cimaises à des photographes et vidéastes étrangers ignorés jusque-là par l’histoire de la photographie contemporaine puisqu’ils montrent le monde non occidental tel qu’ils le vivent et le perçoivent de l’intérieur. Eviter l’hégémonie du regard des Occidentaux sur la représentation des pays qu’ils visitent, tel est le mot d’ordre de l’évènement.

Si Photoquai concerne principalement les photographes et artistes d’aujourd’hui, l’exposition n’exclut pas pour autant les photographes appartenant à une histoire de la photographie mondiale. Cela renvoie à toute une politique de coopération internationale qui tient compte de ce que les “autres” voient et vivent.

Pour sa première édition, c’est la Seine qui sera à l’honneur de cette biennale.

Photoquai, regards du monde