Pop & Kitsch

Pop & Kitsch

Au delà d’être l’artiste le plus cher au monde, Jeff Koons devient le Roi Soleil pour au moins quelques semaines au Château de Versailles. Chef de file d’un néo-pop kitsch que certains trouvent déplacé en ce lieu prestigieux, ce sont dix sept œuvres de l’artiste représentant l’ensemble de sa carrière des années 1980 à aujourd’hui qui seront présentées à Versailles du 10 septembre au 14 décembre 2008.

Que l’on aime ou non l’œuvre de Jeff Koons, il faut reconnaître que son stage dans les appartements du Roi, où il semble ne faire que passer, sans grands dommages mais sans grands effets, révèle quelque chose d’inattendu. Dans cet espace où tout est fragmenté, segmenté, où chaque surface est subdivisée, chaque ligne brisée ou courbée, le schématisme géométrique, la composition des lignes régulières, la régularité des surfaces, la couleur unie des œuvres de Jeff Koons renvoient plus au formalisme des modernes qu’aux fanfreluches.

Koons a le souci maniaque de la perfection passé à la moulinette du pop et son insatiable pari visant à placer l’art en tant que vecteur privilégié du merchandising ne risque pas de s’arrêter au pied du Château de Versailles.

Pop & Kitsch

Jeff Koons, Château de Versailles