Les “nouvelles merveilles du monde” ont été désignées

Do the dance
Do the dance !
novembre 10, 2015
Typographie
Typographie expérimentale
novembre 10, 2015
nouvelles merveille

Le Colisée de Rome (Italie), la Grande Muraille de Chine, le Taj Mahal (Inde), la cité antique de Pétra (Jordanie), la statue du Christ rédempteur (Brésil), le Machu Picchu (Pérou), et la pyramide Chichen Itza (Mexique) : voici la liste des sept “nouvelles merveilles du monde” dévoilée samedi soir 7 juillet à Lisbonne, au Portugal, au terme du vote de près de 100 millions de personnes par Internet ou téléphone dans le cadre d’un scrutin organisé par une fondation suisse.

Tous ces sites et monuments figuraient sur une liste de 20 “finalistes”, qui comprenait notamment l’Acropole (Grèce), la Basilique Sainte-Sophie (Turquie), ou encore la Tour Eiffel, à Paris.

Avec les pyramides de Gizeh

les-nouvelles-merveilles-du-monde-ont-ete-designees

Les pyramides de Gizeh, en Egypte, seules structures ayant survécu parmi les sept merveilles du monde originelles, conservent leur statut et viennent compléter la liste des nouveaux élus.

La liste a été dévoilée samedi soir lors d’une soirée à Lisbonne, à laquelle ont notamment participé les acteurs Ben Kingsley et Hillary Swank, ou la chanteuse Jennifer Lopez.

La campagne pour les sept nouvelles merveilles du monde a été lancée en 1999 par l’aventurier suisse Bernard Weber avec près de 200 candidatures venues du monde entier. La liste a été réduite à 21 début 2006, et depuis que les organisateurs ont commencé à visiter chaque site en septembre, la compétition s’est animée.

L’UNESCO réservé

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) avait pris ses distances avec cette liste, soulignant qu’elle n’engageait que les personnes ayant participé au vote. L’UNESCO actualise régulièrement sa propre liste de site appartenant au Patrimoine mondial de l’humanité.

Les organisateurs du vote ont reconnu qu’il n’y avait aucun moyen infaillible d’empêcher plusieurs votes pour un site. Ainsi on estime qu’environ deux millions de Jordaniens, sur un total de six millions, ont voté pour la Cité antique de Pétra. Le gouvernement et des entreprises ont intensifié les efforts de mobilisation ces derniers jours, allant jusqu’à installer des kiosques informatiques à Amman pour permettre de voter en ligne.

Bernard Weber a fait savoir que son initiative avait pour but d’encourager la diversité culturelle par la préservation et la restauration des sites. Sa fondation a annoncé son intention d’utiliser 50% des revenus nets tirés de ce projet pour financer la restauration de monuments dans le monde entier. L’une de ces missions sera de reconstruire la statue géante du Bouddha de Bamiyan, détruite par le régime des Talibans en Afghanistan en 2000.

Les sept merveilles du monde de l’Antiquité étaient concentrées dans la région méditerranéenne et au Moyen-Orient. Mais, contrairement aux pyramides, les jardins suspendus de Babylone, la statue de Zeus à Olympie, le temple d’Artémis à Ephèse, le mausolée d’Halicarnasse, le colosse de Rhodes et le phare d’Alexandrie ne sont plus qu’un lointain souvenir.

Source : Nouvel Obs