Quelles sont les 7 merveilles du monde Antique ?

Anciens manuscrits
Reproduction à l’identique des plus anciens manuscrits
septembre 15, 2020
Ressources et informations littéraires
février 9, 2021
Égypte

Actuellement, les occasions de visiter les merveilles du monde moderne sont nombreuses. Des voyages organisés permettent de les découvrir et de même la plupart de ces arts se localisent dans les centres-ville. Mais saviez-vous les merveilles du monde antique ? Vous avez peut-être eu la chance de séjourner dans leurs pays d’existence. Ce sont de grandes constructions très anciennes, mais vraiment spectaculaires. Si vous ne les connaissez pas encore, vous pouvez les découvrir ici.

Pyramide de Khéops en Égypte

La pyramide de Khéops se trouve sur le plateau de Gizeh à Memphis à côté du Caire. Elle fut y installée vers 2560 avant Jésus-Christ pendant les époques de pharaons. Elle est également nommée pyramide de Gizeh. Elle est appelée ainsi du fait qu’elle est le tombeau du roi Khéops. C’est un énorme art qui regorge une longue histoire. Son emplacement à proximité du fleuve du Nil a rendu moins difficile le transport des matériaux comme les pierres nécessaires à la construction du grand édifice. Elle est très particulière puisqu’elle est la seule qui demeure encore parmi les merveilles du monde antique. Elle a traversé tous les siècles et détient encore sa beauté qui impressionne le monde. De plus, elle n’appartient pas au monde grec. Selon les chercheurs, cette pyramide possède une grande base qui mesure 230 m de côté. Elle pèse environ 500 000 tonnes.

Tous les voyageurs qui passent en Égypte veulent tous découvrir cette merveille. Spécialement, si vous souhaitez vous enquérir davantage et trouver une illustration, vous pouvez vous naviguer dans le site de antic-art.com.

Les jardins suspendus de Babylone et la statue chryséléphantine de Zeus

Quant aux jardins suspendus de Babylone, elle se trouvait en Mésopotamie dont l’Irak actuellement. Ils furent construits au VIe siècle avant Jésus-Christ. Ce sont des jardins bien organisés et bien entretenus. Ils se présentent en terrasse, ceux qui ont rendu l’appellation « suspendus ». Quand on les observe, on a l’impression de voir des jardins en l’air l’un au-dessus des autres. Sa conception a été élaborée par le roi Nabuchodonosor II qui avait voulu montrer à sa femme la beauté exceptionnelle de la végétation de sa terre natale. C’est à partir de leur système d’irrigation que l’agriculture hors sol de nos jours s’est inspirée.

Concernant la statue chryséléphantine de Zeus, elle se trouve à Olympie en Grèce. Étymologiquement, elle signifie, la statue en or et ivoire de Zeus. Elle a été conçue par un célèbre sculpteur athénien nommé Phidias. Parmi toutes les merveilles, elle se démarque par ses matières de construction, dont du bois plaqué d’or et d’ivoire. Elle rend la Grèce très fière du fait qu’aucune copie n’a été trouvée jusqu’à présent. Il s’agit d’une œuvre unique et mystérieuse.

Le Temple d’Artémis et le tombeau de Mausolée à Halicarnasse

En parlant de Temple d’Artémis, vous allez faire un voyage imaginaire en Turquie. Construit au Ve siècle avant l’ère actuelle, il était fait pour la déesse de la nature et de la chasse, Artémis. Ce temple a la même architecture que le Parthénon d’Athènes très célèbre en Grèce également. C’est par sa forme et ses configurations exceptionnelles qu’il a pu être considéré comme l’une des sept merveilles du monde antique. Bien que sa conception lui ait rendu impressionnant, sa destruction lui a encore accordé une grande réputation. C’était sa mise en feu par Erostrate. Ce dernier a provoqué volontairement un incendie dans le temple afin de devenir fameux et de figurer dans la légende.

Toujours dans la Turquie, le tombeau de Mausolée était bâti un peu après le temple d’Artémis. Cette merveille antique se place plus exactement dans la ville d’Halicarnasse connue actuellement en tant que Bodrum. Il est nommé ainsi vu qu’il est le tombeau du roi Mausole.

Le colosse de Rhodes, le Phare d’Alexandrie

Les Grecs adorent concevoir des statues pour symboliser une histoire ou un évènement. De plus, il est remarquable que la plupart des merveilles du monde se trouvent dans ce pays. À part la statue en or et ivoire de Zeus, il existe de colosse de Rhodes. Il représente Hélios, le dieu du soleil. Il s’agit d’une grande statue en bronze de plus de 30 mètres de hauteur dans la ville du Dodécanèse. Selon les légendes, il se trouvait plus précisément à l’entrée du port de Rhodes. Les navires et les bateaux passaient entre les jambes de cette statue avant de rentrer dans la ville. Néanmoins, c’est dommage que cet édifice se fût effondré lors d’un tremblement de terre et n’ait laissé aucun indice.

À la septième place, il y a le phare d’Alexandrie. Il datait du IIIe siècle avant Jésus-Christ. C’est une structure atteignant 100 mètres de hauteur. Il s’agit d’une grande œuvre égyptienne, mais malheureusement, il disparaît au XVe siècle. Cependant, les archéologues cherchent encore jusqu’à présent des vestiges pour mieux decouvrir à propos de ce phare.