Architectures de l’enchantement

D.A.N.C.E
Justice, leur profession de foi
novembre 10, 2015
Daft day
Daft day !
novembre 10, 2015
enchantement

À travers 150 films courts, l’exposition présente l’évolution dans le temps de réalisations architecturales et d’aménagements urbains exemplaires, des plus spectaculaires aux plus quotidiens. Une exposition de nature à intéresser et à surprendre tous les publics.

Avant-Après : une exposition d’architecture, y compris pour non-architectes. Patrice Goulet fait avec Avant-Après le pari de montrer l’architecture “autrement”, sans maquette, sans plan, sans croquis, mais avec des films, images animées qui traversent le temps. Le cinéma, média qui s’adresse à tous, ouvre des portes derrière les quelles le public va rencontrer des architectures vivantes, joyeuses, surprenantes. Avant-Aprèsest un cheminement à travers l’architecture contemporaine – minérale ou végétale, bâtiment singulier ou quartier de ville, espace public ou jardin privé…

Patrice Goulet a choisi 150 réalisations pour la plupart récentes, modestes ou monumentales, connues ou inconnues, mais à ses yeux remarquables, qui toutes témoignent du pouvoir de l’architecture de métamorphoser un site ou un bâtiment existant et de l’embellir. La plupart sont françaises, quelques unes viennent d’ailleurs.

Le cinéaste Pierre-Marie Goulet a mis ces réalisations en mouvement dans des films d’une durée de trois minutes environ, et immerge ainsi le spectateur dans un environnement transformé par l’architecture. Les films racontent 150 histoires en remontant le temps : Avant : le terrain / Pendant : la construction / Après : la réalisation terminée. Par la seule force des images et des sons, sans
commentaire, les films suscitent le désir de connaître la suite et… la fin.

Patrick Bouchain a créé une scénographie originale avec 24 écrans de grand format (4×3m) qui se succèdent en suivant la courbe de la nouvelle galerie d’exposition. Sur chaque écran est projeté le même fi lm composé de 150 films, mais décalé de quelques minutes d’un écran à l’autre. Le spectateur est ainsi libre de regarder toutes les séquences sur un écran, d’avancer et donc d’accélérer le temps, ou de retourner sur ses pas et de remonter ainsi dans le temps de la projection. L’espace dévolu à Avant-Après, la galerie de l’ancien musée du cinéma au dessus de la mythique Cinémathèque, a inspiré la conception, la réalisation et la scénographie de l’exposition qui préserve la mémoire du lieu et passe le témoin, en rendant un vibrant hommage au cinéma, et à son inlassable messager, Henri Langlois.

architectures-de-lenchante